Comparatif véhicule hybride VS véhicule thermique ?

Comparatif chiffré en véhicule hybride VS véhicule thermique, qui est le moins cher pour une entreprise ?

Grosse tendance, influence des médias ou réelle conviction écologique quel est l’impact financier d’un véhicule hybride par rapport à une voiture à motorisation thermique ? Vous êtes chef d’entreprise et vous envisagez de changer votre véhicule de fonction, que vous coûtera cette nouvelle voiture ? Quel est le réel coût d’un véhicule hybride acquis par une entreprise ? A t’on intérêt à acheter un véhicule hybride si l’on fait que de l’autoroute ?

La différence de prix entre une voiture hybride et thermique est parfois importante. Est-il possible de le compenser ?

Nous allons réaliser un comparatif pour vous donner tous les éléments afin de choisir votre motorisation.

Définition du véhicule hybride :

Le véhicule hybride est un véhicule qui utilise deux sources d’énergie: un moteur thermique, essence ou diesel, ainsi qu’un moteur électrique. Ce dernier est lui même alimenté par une ou plusieurs batteries. Bien sûr, le moteur thermique est dit principal et l’électrique, secondaire.

Tous les constructeurs automobiles travaillent pour diminuer le taux d’émission de CO2 et offrir à leur clientèle des véhicules de plus en plus propres. C’est le cas pour les véhicules hybrides.

Quels avantages pour l’entreprise ?     

Le taux d’émission de CO2 des véhicules hybrides, est de plus en plus faible. La consommation globale de carburant s’en trouve réduite. La puissance fiscale baisse également. Cela concerne surtout les véhicules haut de gamme.

Toutefois, il existe, pour une acquisition par l’entreprise (que ce soit en achat comptant, en crédit, en LOA ou en LLD) des postes très sensibles que sont : l’amortissement comptable, le malus écologique et la taxe sur les véhicules de sociétés (TVS).

Compte tenu de la législation au 1er janvier 2018, la plupart des véhicules hybrides ne subissent pas de malus vu le faible taux de CO2 donc Bonus. Par exemple, une Porsche Cayenne SE Hybride rejète 79 g/km au lieu de 229 g/km pour un Cayenne S

Les hybrides essence inférieurs à 100g CO2 sont exonérés de TVS pendant 12 trimestres. Au delà, le faible taux d’émission CO2 abaisse la TVS.

Compte tenu de ces différents avantages une voiture hybride devrait donc couter moins chère qu’une voiture thermique. Mais de combien ?

Quels inconvénients pour l’entreprise ?

Un prix d’achat de départ généralement supérieur mais, qui devrait être compensé par un coût d’utilisation avantageux.

L’économie de carburant dépend surtout de l’utilisation du véhicule. Pourquoi ? Ne faire que des trajets autoroutiers auront pour inconvénients d’annuler l’économie de carburant, vu que le moteur électrique n’interviendra pas du tout, sur ces trajets.

La réalité par les chiffres

Pour mesurer l’impact nous analyserons trois exemples :

  • une BMW 225 xe Active Tourer Hybride à 39 900 € et BMW 225 ix Active Tourer Essence à 39 700 €
  • une Toyota CHR Hybride Graphic 1.8 (122 cv) boîte automatique e-CVT 2 WD à 32 300 € et une Toyota CHR Graphic 116  Turbo Essence boîte manuelle 6 vitesses 2WD à 29 400 €
  • enfin une Volvo XC 60 Momentum Hybride à 66 110 € 18 cv et Volvo XC 60 Momentum Essence 15 cv à 50 500 €

Type d’entreprise : SARL imposée à l’IS qui amortit sur 48 mois et qui conserve le véhicule 4 ans

Type d’utilisateur : le gérant qui est travailleur non salarié (TNS) qui réalise 20 000 kms / an professionnels et 5000 kms / an personnels.

Mode de financement : crédit sans apport sur 48 mois et revente après la période d’utilisation

Le calcul se fait du jour d’arrivé du véhicule jusqu’au jour de sa sortie de l’entreprise. Quand nous parlons de coût final d’utilisation, il s’agit du cout réel, aides déduites, économies d’impôts déduites, amortissements, …

Résultats :

Exemple chez BMW :

BMW 225 xe Active TourerBMW 225ix Active Tourer Essence 13 CV au prix de 39 700 € à comparer avec une BMW 225 xe Active Tourer Hybride essence 5 CV au prix de 39 900 €.

Constats :

Les prix de vente sont quasiment à l’identique et pourtant, en terme de coût final d’utilisation, le véhicule hybride arrive largement en tête avec une différence inférieure de 9 000 € !

Pourquoi ?

L’amortissement se fait à hauteur du plafond de 20 300 € pour l’hybride contre 18 300 € pour le thermique. Donc, en terme d’économies d’impôts, l’hybride est plus avantageux.

En terme d’intérêts d’emprunt et des dépenses d’utilisation, nous sommes à un niveau identique. Toutefois, la dépense de carburant est supérieure en hybride. Pourquoi ?

Vous ne supportez pas de malus en hybride, soit une économie de 1 873 €. De plus, vous ne supportez pas la taxe sur les véhicules de société en hybride. Elle représente 7 724 € sur le coût final d’utilisation. Sur ces deux postes, l’économie totalise 9 500 €.

Les charges patronales sur les avantages en nature sont équivalentes.

En conclusion, que ce soit en achat comptant – en crédit – en LOA ou en LLD, l’hybride reste très avantageux avec un coût kilométrique inférieur de 0,10 €.

Exemple chez Toyota :

TOYOTA CHR 1,8 Hybride essenceTOYOTA CHR 116 Graphic Essence 6 CV au prix de 29 400 € à comparer avec TOYOTA CHR 1,8 Hybride essence 4 CV au prix de 32 300 €.

Constats :

Malgré un prix supérieur de 3 000 € pour l’hybride, il arrive en tête en terme de coût final d’utilisation avec une différence inférieure de 5 000 €.

Pourquoi ?

L’amortissement est le même pour ces deux véhicules puisque, il se réalise à hauteur du plafond de 18 300 €. Les économies sont  au même niveau.

Pour les intérêts d’emprunt, nous dirons que c’est la même chose. Par contre, l’hybride est moins gourmand en consommation de carburant avec un avantage de 2 700 € sur le thermique.

La facture s’allège car le malus de 690 € n’existe pas. La taxe sur les véhicules de société n’est seulement que de 194 € en hybride contre 3 616 € pour le thermique.

Sur les trois postes que sont la consommation de carburant, le malus et la TVS, l’avantage financier de 8 800 € est à mettre au crédit de l’hybride.

En conclusion, quel que soit le mode d’acquisition, l’hybride reste avantageux avec une différence de – 5 000€ par rapport au thermique.

Exemple chez Volvo :

VOLVO XC 60 Momentum Hybride essence 18 CVVOLVO XC 60 Momentum Essence 15 CV au prix de 50 500 € à comparer avec VOLVO XC 60 Momentum Hybride essence 18 CV au prix de 66 110 €.

Constats :

Le prix de l’hybride est pénalisant puisqu’il est supérieur de 16 000€. Malgré cet handicap, l’hybride reste plus avantageux en terme de coût d’utilisation global. La différence en sa faveur de est 13 000 € environ !

Pourquoi ?

Dans cet exemple, le plafond d’amortissement joue à plein au profit de l’hybride. En effet, quand le thermique est limité à 9 900 €, vu son taux de pollution, l’hybride amortit 20 300 €. Vous avez donc une économie d’impôts de plus de 2 800 € pour l’hybride.

Par contre, les intérêts d’emprunt sont supérieurs en hybride de 1 270 €, normal vu le prix d’achat.

La consommation de carburant du thermique est pénalisante pour son coût final d’utilisation puisqu’elle qu’elle représente plus de 10 000 €.

Deux autres postes importants d’économies pour l’hybride dans cet exemple. Tout d’abord le malus qui n’existe pas en hybride mais qui pèse fortement sur le thermique à hauteur de 7 053 €. Enfin la taxe sur les véhicules de société qui est inexistante également pour l’hybride, soit une économie de 13 262 €.

Les charges patronales sur les avantages en nature ne sont pas identiques mais restent sensiblement dans le même niveau.

En conclusion, que ce soit en achat comptant – en crédit – en LOA ou en LLD, l’hybride reste très avantageux avec un coût kilométrique final inférieur de 0,13 € !

Conclusions

Nous pouvons affirmer que pour une entreprise (imposée à l’IS ou l’IR) qui désire utiliser un véhicule, a tout intérêt à acheter une voiture hybride. Elle bénéficie entre autre de la non taxation à la TVS pendant les 3 ans à venir. Cela apporte, pour l’entreprise, un avantage financier non négligeable.

Tous les chiffres proviennent du simulateur fiscal automobile Fiscauto

Retrouvez un comparatif chiffré entre un véhicule thermique et un véhicule électrique

La nouvelle norme WLTP

Le nouveau test de pollution WLTP 

Les véhicules à l’épreuve du nouveau test WLTP La procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers […]

TVS 2018

Hausse des barèmes de la TVS 2018

L’Assemblée nationale a adopté définitivement le nouveau barème de la TVS 2018. La taxe sur les véhicules de sociétés ou […]