La plus ou moins value de cession

Définition de la plus ou moins value de cession en achat comptant ou à crédit :

Lors de la revente d’un bien figurant dans les immobilisations de l’entreprise, il peut y avoir une plus ou moins value de cession.

Inversement, il y a une moins value de cession quand le prix de revente est inférieur à la valeur nette comptable.

La valeur nette comptable est la différence entre le prix d’achat T.T.C. et la somme des amortissements réalisés pendant la vie du véhicule dans l’entreprise.

Exemple de plus value de cession :

Supposons une entreprise qui achète en crédit un véhicule neuf d’un prix TTC de 35 000 €. Aussi, elle le revend 18 500 € d’occasion après une période de 30 mois de conservation dans l’entreprise.

Sachant que la durée d’amortissement est de 48 mois, que se passe t-il au niveau comptable ?

Tout d’abord, elle pratique l’amortissement comptable mensuel : 35000 / 48 mois = 729,17, soit pour 30 mois : 729,17 X 30 = 21 875 €. Ainsi la valeur nette comptable au bout de 30 mois est de : 35 000 – 21 875 = 13 125 €

Par conséquent le calcul de la plus value de cession est : 18 500 – 13 125 = 5 375 €

Soulignons également que cette plus value de cession est considérée comme un produit exceptionnel dans le compte de résultats. C’est à dire que ce produit vient augmenter le résultat exceptionnel de l’entreprise et par conséquent le montant d’imposition !

Plus ou moins value de cession

 

 

 

 

Exemple de moins value de cession

A présent, en conservant le même exemple, et avec un prix de revente à 30 mois de 10 000 €, qu’elle en est l’incidence ?

Tout d’abord la valeur nette comptable reste identique : 35 000 – 21 875 = 13 125 €. De même, le calcul de la moins value de cession est de : 10 000 – 13 125 = – 3 125 €

Dans ce cas, cette moins value de cession est considérée comme une charge exceptionnelle dans le compte de résultats. Effectivement, cette charge vient diminuer le résultat exceptionnel de l’entreprise et le montant d’imposition.

Définition de la plus ou moins value de cession en LOA :

A la revente du bien pris en location avec option d’achat, il y a également une plus ou moins value de cession. En effet, il y a plus value de cession quand le prix de revente est supérieur au solde du dossier (le reste à devoir) de la location (LOA).

Inversement, il y a moins value de cession quand le prix de revente du bien est inférieur au solde du dossier (le reste à devoir) de la location (LOA).

Contrairement à la situation d’achat, c’est beaucoup plus facile pour l’utilisateur car il n’amortit pas puisque c’est le loueur le propriétaire.

Exemple de plus value de cession en LOA

Imaginons à présent l’achat d’un véhicule neuf en location avec option d’achat au prix de 35 000 €. L’apport est de 1 000 € et 47 loyers de 781,16 € avec une VRF : 3, 50 € soit 0,01% du TTC. De plus, la revente du bien à 30 mois d’utilisation est de 18 500 €. Le solde après 30 mois d’utilisation est de  : 14 658 €

Calcul de la plus value de cession en LOA

Ainsi la revente à 18 500 € moins solde 14 658 € donne une plus value de cession de 3 842 €.

Cette plus value de cession est considérée comme un produit exceptionnel dans le compte de résultats. Comme en crédit, ce montant vient augmenter le résultat exceptionnel de l’entreprise et le montant d’imposition.

Pour la moins value de cession et en conservant le même exemple, si le prix de revente à 30 mois avait été seulement de 10 000 €,

Calcul de la moins value de cession en LOA

La revente à 10 000 € diminuée du solde 14 658 € donne une moins value de cession de 4 658 €.

Cette moins value de cession est considérée comme une charge exceptionnelle dans le compte de résultats. Du coup, ce montant vient diminuer le résultat exceptionnel de l’entreprise et le montant d’imposition.

Astuce :

Supposons que la durée d’utilisation client est de 30 mois. Quelle est la meilleure solution pour éviter une plus value de cession ?

C’est une location avec un solde à 30 mois. Pourquoi ?

Pour éviter une plus value de cession en location, il faut faire coïncider le solde avec la valeur marchande prévisionnelle. Cette valeur est en fonction de la durée et du kilométrage client du véhicule. Elle pourra très bien vous être communiquée par un concessionnaire automobile.

En conclusion, cette astuce  permet d’éviter la plus value de cession.

 

 

La nouvelle norme WLTP

Le nouveau test de pollution WLTP 

Les véhicules à l’épreuve du nouveau test WLTP La procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers […]

TVS 2018

Hausse des barèmes de la TVS 2018

L’Assemblée nationale a adopté définitivement le nouveau barème de la TVS 2018. La taxe sur les véhicules de sociétés ou […]