Les différentes formules de location d’un véhicule de société

La location de voiture: le all inclusive de l’automobile

La location de voiture est un mode de financement automobile en plein essor et devient une tendance de fond. En 2000, la location représentait 9 % des financements de voitures neuves. Elle est passée à 36 % en 2017.

Loa ballon

Déjà utilisé par les professionnels pour des raisons pratiques et fiscales, la location a aussi conquis les particuliers.

Dans un 1er temps la location de voiture correspond aux nouveaux comportements de consommation :

  • ne plus être forcément propriétaire d’un bien comme une voiture et préférer la valeur d’usage de celui ci,
  • la nécessité de maîtriser un budget avec des mensualités comme pour les impôts, le forfait portable, forfait internet…,
  • ne pas avoir d’apport initial.

D’autre part d’un point de vue économique, un véhicule neuf perd en moyenne 25 % de sa valeur dès la première année et implique des coûts importants en frais d’entretien et d’usage.

Les constructeurs ne s’y trompent pas ! Il est révolu le temps ou dans les spots publicitaires, ils affichaient le tarif clé en main de leurs modèles. Ils préfèrent aujourd’hui mettre en avant un coût à la journée ou au mois. Les offres de locations sont aujourd’hui très nombreuses. Elles permettent d’attirer un nouveau public dans les concessions. D’autant que cette tendance touche toutes les gammes de véhicules même le haut de gamme. Par exemple, dans le groupe BMW, en France, près d’1 voiture sur 2 est acquise par une location.

Les formules d’offres de location de voitures

Nous trouvons deux formules de location : la LLD (Location longue durée) et la LOA (Location avec option d’achat).

Fiscauto fait le point sur cette solution de financement: comment ca marche ? Avantages et inconvénients ? Logique économique ou nouveau comportement de consommation ?

Point sur les avantages de la location pour les constructeurs

  • le client est moins incité à négocier le prix facial, qui passe par exemple de 20 000 € à 250 € /par mois,
  • négocier le montant du loyer est plus difficile avec toutes les prestations incluses, avec le tout inclus,
  • Fidélise le client : selon la formule, le client est tout acquis pour l’achat, l’entretien, la maintenance, l’assurance…
  • la durée moyenne de détention d’une automobile (en hausse constante) dépasse aujourd’hui cinq années et demie d’après l’Insee, les locations sont rarement supérieures à 36 mois – délai au-delà duquel le client engage une nouvelle location, et donc la fabrication d’un nouveau véhicule
  • il sera facile de proposer à un client une nouvelle location dans la même marque quand celui-ci viendra dans le point de vente pour rendre son véhicule en fin de location.

LLD et LOA, comment ça roule ?

La location est une solution de financement automobile pour les professionnels et désormais accessibles aux particuliers. C’est une alternative à l’achat.

La location est une prestation de services qui permet de reporter sur le loueur tout ou partie de la gestion de ses véhicules et donc de se décharger des obligations administratives et comptables.

Il s’agit en effet d’un contrat de location entre un loueur, propriétaire du véhicule et un client qui paye une mensualité (en guise de loyer) d’un montant variable pour l’utilisation de ce véhicule. Le contrat détermine la durée (de 24 à 48 mois en général) et le kilométrage de la location. Aucun apport initial n’est requis.

  • C’est au loueur d’effectuer l’ensemble des démarches administratives pour la mise en circulation du véhicule et d’assurer son entretien. Attention, des frais de remises en état pourraient vous être facturés au client
  • Le client paye un loyer. Cette mensualité est composée d’une part relative pour la location du véhicule (prix de la voiture, valeur résiduelle à terme…) et d’une part relative à diverses options comme la maintenance, l’entretien, les assurances…
  • Deux formules de location existent : la LLD, location longue durée, et la LOA, location avec option d’achat.

Contrairement à la LOA, avec la LLD, vous n’avez pas la possibilité d’acheter le véhicule en fin de contrat. Avec la LOA, l’échéance du contrat atteint, vous avez soit la possibilité d’acheter le véhicule soit de le restituer à votre loueur.

  • Certains loueurs proposent aussi des formules « location au kilomètre ». Ces  offres de facturation au kilomètre sont destinées à répondre aux besoins spécifiques de certaines entreprises qui ne veulent pas s’engager sur plusieurs années avec des éventuels coûts supplémentaires suite à des dépassements kilométriques et des frais de remise en état.

Exemples :

Location d'un véhiculeUne LLD à 149 € par mois, sans apport et entretien compris pour rouler pendant 4 ans à bord de d’une Clio, une LLD à partir de159 € par mois pour une Peugeot 208, une LLD à partir de 370 € pour une Kangoo Maxi Z.E, une LLD à 433 € pour une Audi A3 Sportback e-tron, une LOA à 230 € par mois pour une Golf GTI, Citroën propose une LOA à 225 € par mois (pendant cinq ans) sur la C4… une location LLD pour une Mercedes Classe B 160 7-G Dct Fascination à partir de 234,34€ …

La location de véhicule vous tente ? Force est de constater qu’il s’agit de faire jouer la concurrence ! Testez les prestataires. Les prix de location peuvent varier du simple au double. Comparez les conditions de location, le pack d’options et autres clauses particulières comme la franchise en cas d’accident par exemple.

Les mensualités en LLD sont aussi attractives qu’en LOA en revanche le client n’a pas le choix en fin de contrat de LLD, il doit rendre sa voiture, et ne peut ni l’acheter, ni la vendre à un tiers.

Avantages de la location de voiture pour les gestionnaires de flottes et les particuliers

La location LLD et LOA de véhicule permet parfois de rouler dans un véhicule surclassé et en tous les cas, toujours neuf et entretenu. L’avantage est aussi fiscal : en tant que locataire particulier, l’utilisateur n’a pas à s’acquitter de la taxe sur les véhicules de société ni des impôts. Pour le locataire société, la taxe sur les véhicules de société est réduite car le loueur amortit sur 5 ans, dans la plupart des cas.

Point complet sur les atouts de la LLD et la LOA:

  • Un choix identique que pour un achat : le modèle, la motorisation, la couleur, la finition, les options…
  • la possibilité de changer souvent de véhicule (tous les 1 à 3 ans) et donc rouler dans une voiture neuve,
  • une mensualité qui englobe tous les coûts, pas d’imprévus,
  • connaître son budget grâce aux mensualités définies par un contrat,
  • plus de tracas sur l’entretien, l’assistance, les réparations et le dépannage en cas de pépin,
  • pas de capital à débloquer et pas d’apport,
  • une valeur de reprise définie contractuellement et qui engage contractuellement le loueur,
  • tester une voiture haut de gamme ou une voiture électrique sans l’acheter
  • Pas de revente du véhicule à gérer en fin de location,
  • La possibilité de racheter le véhicule au prix du marché dans le cas de la LOA
  • Si l’automobiliste ne rachète pas la voiture en cas de LOA, il récupère son dépôt de garantie à la condition que le forfait kilométrique ait été respecté et que la voiture soit en bon état
  • L’achat par anticipation pour la LOA: acquérir le véhicule avant la fin de la location est possible ( souvent après une période minimale de location).

Les Inconvénients de la location de voiture

  • un premier loyer parfois très élevé, souvent compris entre 1500 et 3500€,
  • attention au loyer «  facial », il augmente vite selon la version choisie ou un kilométrage plus élevé par exemple,
  • modifier le contrat génère des pénalités.
  • Le contrat de location LLD prévoit de rendre la voiture en l’état à la fin du bail sous peine de frais de réparations,
  • un kilométrage annuel à respecter pendant la période de location avec des charges supplémentaires en cas de dépassement.
  • l’assurance peut être incluse dans le contrat de location, elle ne permet pas d’indemniser le locataire en cas de dommages corporels. Souscrire une assurance personnelle est donc préconisé,

Fiscalité de la location pour les entreprises

La location de voiture a des avantages fiscaux non négligeables :

  • pas d’immobilisation de trésorerie importante,
  • l’entreprise n’est pas propriétaire du véhicule donc pas d’inscription à l’actif professionnel et pas d’amortissements déductibles.

Loyers de location versés déductibles des bénéfices

Les charges relatives à l’exploitation d’un parc de véhicules sont déductibles des bénéfices imposables.

De plus, le loueur restant propriétaire du véhicule dans le cas d’une location longue durée, ce sont les loyers versés qui sont déductibles pour le locataire. Bien entendu que dans le cas d’un véhicule de société.

  • Non plafonnée s’il s’agit d’un véhicule utilitaire ou commercial dépourvu de banquette arrière, la déduction est de 100 % des loyers,
  • pour les véhicules de tourisme (véhicule de fonction) mis en circulation depuis le 1er novembre 1996, les loyers ne sont plus déductibles au-delà de 18 300€ ou 9900 €

TVA

  • Tout d’abord, la TVA sur les loyers est récupérable sur la durée totale du financement pour les véhicules utilitaires,
  • Pour les voitures de tourisme, la TVA n’est pas récupérable,
  • Le carburant aussi donne droit à la récupération de TVA, à 100 % pour le Gazole, GPL, le GNV et les voitures électriques.

La TVS

Enfin, la taxe sur les véhicules de sociétés (TVS) est redevable quelque soit le mode de financement choisi par l’entreprise y compris la Location longue durée (LLD) et la location avec option d’achat (LOA).

La nouvelle norme WLTP

Le nouveau test de pollution WLTP 

Les véhicules à l’épreuve du nouveau test WLTP La procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers […]

TVS 2018

Hausse des barèmes de la TVS 2018

L’Assemblée nationale a adopté définitivement le nouveau barème de la TVS 2018. La taxe sur les véhicules de sociétés ou […]